Insatisfaction dans le lien social

Autore: Jean-Paul HILTENBRAND
Editore: éditions érès
Anno: 2005
Collana: Humus
Pagine: 272

Jean-Paul HILTENBRAND

Mettant à l’épreuve l’enseignement de Jacques Lacan, l’auteur soutient avec lui que le lien social est organisé par un discours. Ce dernier instaure d’emblée une béance qui sera à l’origine de l’insatisfaction qu’il faudra bien dès lors reconnaître comme irréductible. Cette béance est à la source de tous les vœux de réforme qui n’en conduisent pas moins à l’échec, voire au pire. Car dans ce mouvement, le danger qui apparaît est sa suture, ce que tend précisément à réaliser l’évolution de notre culture scientifique.

Le détour par l’athéisme et le retour sur les fondements des démocraties modernes permettront pourtant d’identifier la condition de leur mise en place : un réel défini comme impossible.

Confronté à ces deux versants antagonistes – réaliser la suture ou reconnaître le réel – et désormais sans tiers identifiable, le sujet contemporain affronte sa douleur d’exister. Seul et sans bride devant l’immixtion de la technoscience, son corps est livré aux lois du marché qui commandent sa jouissance hédoniste, dictée par des savoirs étrangers à son expérience intime. Auprès de la victime de la grande déchirure de notre civilisation, la psychanalyse trouve ici son rôle de proposer une expérience subjectivement réordonnée à l’homme en exil dans son temps.

Ce livre tente d’identifier qui donc est cet homme en exil dans son temps en même temps qu’il s’adresse à tous ceux qui se reconnaissent quelque peu en lui.

Jean-Paul Hiltenbrand est psychiatre, psychanalyste à Grenoble, membre de l’ALI (Association lacanienne internationale).

.

Ultimi articoli

Linguaggi senza senso

Linguaggi senza senso

Linguaggi senza senso Clinica transculturaleAutore: Pietro BarbettaEditore: meltemiAnno: 2023Pagine: 160 Le lallazioni infantili, le ecolalie e le gergalità neurologiche, le glossolalie religiose e schizofreniche presentano una varietà che viene perdendosi nel tempo...

OBLIO E FUNZIONE DEL NOME

OBLIO E FUNZIONE DEL NOME

OBLIO E FUNZIONE DEL NOMESeminario tenuto nel quadro degli insegnamenti dell’ALI MilanoMilano, 9 aprile 2001 EDITORE: ASSOCIAZIONE LACANIANA INTERNAZIONALE MILANOJorge CachoMarisa Fiumanò – Il dottor Giorgio Cacho è uno psicoanalista che lavora a Parigi e insegna...

“Je préférerais pas”

“Je préférerais pas”

"Je préférerais pas" Grandir est-il encore à l'ordre du jour ? Autore: Jean-Pierre LEBRUNEditore: éditions érèsAnno: 2022Collana: Questions de sociétéPagine: 176 Jean-Pierre LebrunLe « Je préférerais pas » du Bartleby de Melville n’est-il pas en train de se...

« J’ai fait entrer un éléphant dans mon séminaire…»

« J’ai fait entrer un éléphant dans mon séminaire…»

In previsione del seminario di Marc Morali l’11 novembre 2023 da titolo Il rovescio della medaglia, pubblichiamo qui un breve estratto di un testo pubblicato in Désir et responsabilité de l’analyste face ą la clinique actuelle (2013), sotto la direzione di Jean Pierre Lebrun per i tipi delle edizioni Érès.

OBLIO E FUNZIONE DEL NOME

OBLIO E FUNZIONE DEL NOME

Il dottor Cacho stasera ci parlerà di un tema che in qualche modo abbiamo affrontato ma che naturalmente lui tratterà a suo modo, con la ricchezza che gli è propria. Il titolo che ha voluto dare alla sua conferenza è «Oblio e funzione del nome». Se qualcuno di voi avesse letto l’annuncio sul «Corriere della Sera» naturalmente si sarà reso conto che è sbagliato, era «Oblio e dimenticanza del nome», che comunque non è dispiaciuto come lapsus al dottor Cacho, e di questo poi ci vorrà parlare. Dunque, gli lascio senz’altro la parola.